En novembre, s'il tonne, l'année sera bonne.

En novembre, le potager somnole ... en apparence.

Je me contente de ramasser le maximum de feuilles mortes et de couvrir toutes les parcelles vides du potager. Ce manteau protègera la terre et permettra aux lombrics et autres associés de labourer, d'aérer  (à leur rythme) cette terre enfin reposée.

La pluie ne pourra pas lessiver le sol et au printemps une grande partie de ces feuilles se sera décomposée en enrichissant à moindre coût mon potager.

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com